prochainement

Télérama

Juin 21 2001

Télérama

ffInsomniaque ou onirique, l’instant est sen­suel où ondulent ensemble jazz alangui et Afrique caressante. Tel était le désir de Moïra, ancienne élève du fameux Berklee College de Boston : al­lier ses deux continents musi­caux de prédilection.
Energies et instruments se plaisent. Optant pour une douceur brûlante, pia­no (volontiers « jarretien »), kora, contrebasse, n’goni, percussions, tracent les contours de cette insomnie pour nuit claire et chant ailé, en anglais ou en français. Certaines plages, tels les Dreams qui ouvrent l’album ou la reprise du « princier » Sometimes it snows in april, ont une séduction trou­blante, un frémissement d’été. Un projet à suivre, pour peu qu’il se poursuive et aille plus loin, ose davantage. Telle quelle, cette In­somnie est joliment capiteuse.

0 Comments
Share Post
No Comments

Post a Comment